55 millions de cas de démence dans le monde

Alexandre GasserNews

La démence est un terme générique qui désigne des maladies cérébrales, dues à différentes causes. Les personnes touchées par cette maladie perdent graduellement la mémoire, le sens de l’orientation, leurs compétences communicationnelles et leur autonomie au quotidien.

On dénombre 55 millions de cas de démence dans le monde. Ce syndrome est en augmentation et devrait atteindre 78 millions de personnes d’ici 2030.

En Suisse ce n’est pas moins de 144 337 personnes qui sont atteintes de démence. Chaque année on enregistre près de 30 910 nouveaux cas. La maladie d’Alzheimer est la forme de démence la plus fréquente (environ 60 %). Elle est due à des changements dégénératifs dans le cerveau, qui à ce jour ne peuvent pas être totalement expliqués. Les personnes atteintes de démence sont, pour la plupart, très âgées et, pour deux tiers, des femmes.

Encore à domicile

Dans leur grande majorité, les personnes atteintes de démence vivent à la maison. Ce sont les membres de leur famille ou d’autres proches qui prennent soin d’elles au quotidien ; cette prise en charge s’accroît au fur et à mesure de la progression de la maladie et de la perte d’autonomie du malade. La démence présente donc des exigences et des charges élevées pour l’entourage familial. Lorsque le malade nécessite davantage de soins, le passage à un traitement stationnaire devient le plus souvent inévitable.

Accompagnement adapté

La Fondation du Relais via ces structures d’accueil de jour (Centre d’Accueil Temporaire) offre justement des prestations d’accompagnement adaptées pour les personnes atteintes de démence. De plus, notre accompagnement permet de soulager le proche aidant en lui offrant un moment de répit. Ce temps est indispensable à l’aidant pour se ressourcer afin prendre soin de leur proche dans la durée.

Hygiène de vie un facteur positif

S’il n’existe pas de traitement, des études ont montré qu’environ 40% des cas pourraient être évités ou retardés en faisant régulièrement de l’exercice, en ne fumant pas, en évitant l’usage excessif d’alcool, en mangeant sainement, en contrôlant son poids et ses niveaux de tension artérielle, cholestérol et de glycémie.

Source LeMatin/OFSP